La Société pour la conservation de la vie sauvage (WCS) soutient l'Initiative mondiale Clinton (CGI) avec sa campagne « 96 éléphants »

96 éléphants sont tués chaque jour en Afrique

La campagne soutient et amplifie l'Initiative mondiale Clinton, dont les objectifs sont de mettre un terme au massacre, faire cesser le trafic et arrêter la demande

La campagne appelle à un moratoire américain sur les ventes d'ivoire, renforce la protection des éléphants et sensibilise le public sur le commerce de l'ivoire

Les États-Unis sont un importateur majeur d'ivoire

URL de la campagne : www.96elephants.org

NEW YORK (18 octobre 2013) —
La Société pour la conservation de la vie sauvage (WCS - Wildlife Conservation Society) a annoncé aujourd'hui une campagne destinée à amplifier et soutenir l'engagement pour la sauvegarde des éléphants, pris par l'Initiative mondiale Clinton (Clinton Global Initiative - CGI). L'engagement de la CGI pour mettre fin à la crise qui touche les éléphants d'Afrique a été annoncé aujourd'hui par la secrétaire Hillary Clinton, la vice-présidente de la fondation Chelsea Clinton, des représentants de pays d'Afrique et d'Asie et une liste impressionnante d'ONG de conservation.

Baptisée « 96 éléphants » (www.96elephants.org) – ainsi nommée en raison du nombre d'éléphants actuellement abattus chaque jour par des braconniers, – la campagne de la WCS se centre sur : la garantie de lois américaines efficaces portant sur un moratoire, le renforcement de la protection des éléphants avec des fonds supplémentaires et la sensibilisation du public sur le lien entre la consommation d'ivoire et la crise du braconnage des éléphants.

« La campagne 96 éléphants, menée par le WCS, va rassembler des citoyens, des partenaires, des leaders d'opinion et des initiateurs de changement du monde entier, afin de tirer parti de l'influence collective pour protéger les principales populations d'éléphants et réduire le trafic et la demande d'ivoire », a déclaré Cristián Samper, président et directeur général de la WCS. « Ensemble, nous devons mettre un terme au massacre, faire cesser le trafic et arrêter la demande. L'engagement de la CGI, à laquelle s'ajoutent la campagne 96 éléphants et le travail de nos partenaires de la conservation, constitue un point tournant dans la lutte contre le massacre des éléphants d'Afrique. En 1980, le nombre d'éléphants d'Afrique a été estimé à 1,2 million. Aujourd'hui, il reste moins de 420 000 individus. Il est inconcevable que 96 éléphants soient abattus chaque jour. Je sais que, ensemble, nous pouvons mobiliser toutes nos ressources pour renverser cette crise ».

La campagne appelle l'administration Obama à instaurer un moratoire sur les ventes d'ivoire sur le marché national et invite les autres pays à en faire autant. Les États-Unis sont le second plus grand importateur d'ivoire. Pour une grande part, ce commerce est actuellement légal, réglementé par un ensemble de lois américaines confuses qui perpétuent les ventes d'ivoire illégal sur le marché noir.

Elizabeth Bennett, vice-présidente chargée de la conservation des espèces à la WCS, a déclaré : « Un moratoire sur les ventes d'ivoire à l'intérieur des États-Unis est une règle claire et simple qui protégera les éléphants. Il est actuellement légal de vendre certains types d'ivoire selon leur ancienneté et leur origine, mais, franchement, c'est un tissu de lois confuses et détaillées qu'il est facile de manipuler. En outre, le commerce légal est une façade masquant le blanchiment d'ivoire provenant du commerce illégal. Pire encore, cela communique un faux message aux braconniers ainsi qu'aux autres nations qui essaient de contrôler le trafic dans leur pays ».

John F. Calvelli, vice-président exécutif chargé des affaires publiques à la WCS, a affirmé : « Nous croyons fermement que l'espoir n'est pas perdu. Nous avons lancé notre campagne 96 éléphants pour participer à la sensibilisation du public sur le bilan sanglant causé par le braconnage de l'ivoire. Chacun de nous peut jouer un rôle important pour contribuer à arrêter la demande. En travaillant avec nos partenaires, nous pouvons largement répandre le message et cela peut véritablement changer les choses pour les éléphants ».

John Robinson, directeur exécutif chargé de la conservation et des sciences à la WCS, a expliqué : « Nous sommes dans une crise du braconnage telle que la WCS n'en a jamais connu. Une protection des éléphants inadaptée et des mesures insuffisantes pour faire cesser le trafic d'ivoire, auxquelles s'ajoute la montée en flèche de la demande d'ivoire, ont mis les éléphants en ligne de mire. La campagne 96 éléphants a été conçue pour sensibiliser et soutenir, afin qu'en travaillant avec nos partenaires, nous puissions mettre fin à cette crise ».

Objectifs de la campagne 96 éléphants :

  • renforcer la protection des éléphants à l'état sauvage en développant le soutien aux gardes de parcs, les réseaux de renseignements et les opérations des gouvernements dans les dernières grandes zones de protection des éléphants dans le bassin du Congo et l'Afrique orientale. (La WCS a récemment lancé des programmes de protection des éléphants dans quatre nouveaux sites cibles : le parc national de l'Ivindo au Gabon, la réserve de faune à okapis dans la République démocratique du Congo, les parcs nationaux de Ruaha et de Katavi en Tanzanie et la réserve nationale de Niassa au Mozambique. Dans ces quatre seuls sites, 44 000 éléphants courent un danger imminent).
  • financer des outils de pointe sur le terrain, allant des drones et caméras à distance sophistiquées pour traquer les braconniers en temps réel, aux chiens renifleurs spécialement formés pour trouver de l'ivoire de contrebande dans les ports et les carrefours d'échange. 
  • engager le public dans une série d'actions, dont des pétitions en ligne et des campagnes d'envoi de lettres organisées, renforcée par les médias sociaux pour soutenir un moratoire américain, augmenter les fonds et faire passer le message sur la demande et la consommation d'ivoire. La WCS sensibilisera le grand public sur le lien entre l'achat de produits en ivoire et la crise du braconnage des éléphants et soutiendra un moratoire mondial ainsi que d'autres mesures en faveur de la protection des éléphants.

La campagne 96 éléphants s'inscrit parfaitement dans le plan de la CGI annoncé aujourd'hui : « un partenariat pour la sauvegarde des éléphants d'Afrique », qui inclut d'autres ONG partenaires et dirigeants de nation. Elle est axée sur l'arrêt du massacre, grâce à un renforcement de l'application et à une meilleure gestion, sur 48 sites à travers l'Afrique qui regroupent les deux tiers de la population d'éléphants des continents. Elle fera cesser le trafic en travaillant avec les nations africaines et les pays consommateurs sur des moratoires, tout en augmentant les saisies d'ivoire illégal dans les ports asiatiques de 50 pour cent. Et elle arrêtera la demande avec comme objectif de réduire de 50 pour cent l'intention des consommateurs d'acheter de l'ivoire, en travaillant avec les principaux pays consommateurs et en alliant ses forces avec la communauté des zoos et aquariums ainsi qu'avec d'autres ONG partenaires.

Le nombre d'éléphants à travers l'Afrique a chuté de 76 pour cent depuis 1980, principalement à cause de la demande en ivoire d'éléphant ; 35 000 animaux ont été massacrés par les braconniers durant la seule année 2012.

CONTACTS:
STEPHEN SAUTNER: (+1 718-220-3682, ssautner@wcs.org)
JOHN DELANEY: (+1 718-220-3275, jdelaney@wcs.org)
La Société pour la conservation de la vie sauvage (WCS) préserve la faune et les espaces sauvages dans le monde entier. Notre action s'exerce grâce à la science, la conservation mondiale, la sensibilisation et la gestion du plus vaste système au monde de réserves naturelles en milieu urbain menée sous la bannière du Bronx Zoo à New York. Toutes ces activités permettent de modifier les comportements vis à vis de la nature et aident les personnes à imaginer les espèces sauvages et les humains vivant en harmonie. La Société pour la conservation de la vie sauvage s'est engagée dans cette mission car elle est essentielle à l'intégrité de la vie sur terre. Consultez le site www.wcs.org.

~/media/Images/wcs org/forms/please donate to help conservation.png
Stay in touch with WCS and receive the latest news.